Herser a écrit dans <kv0fqu.1jg.1@hamster.local.invalid>:
<news:kv0fqu.1jg.1@hamster.local.invalid>
> Michel Claveau - ex.MVP avait énoncé :
>> Salut !
>>
>>> windows/winsxs/   : près de 10 Go
>>
>> Pour la X-ième fois, winsxs ne contient pas (tous) ces fichiers. La plupart
>> des fichiers/dossiers sont des hardlinks, liens symboliques, et autres 
>> jonctions.
>>
>
> Salut Michel
>
> En fait, si on en croit l'outil CTTS, la taille réelle de WinSXS est proche 
> de celle lue par l'explorateur
> http://social.technet.microsoft.com/Forums/windows/fr-FR/333e5e86-35ad-4c66-abf6-8e6599dc107b/how-to-delete-or-reduce-size-winsxs-in-windows-7
>
> Lire réponse XPclient
>
> Chez moi, j'ai 9.47 Go vs 10.2 Go donc 746 Mo de Hardlinks
> Voir P.J.
>
> Une discussion sur les NG, reprise ici où JCB doute aussi de ces liens :
> http://www.lecoachdupc.com/fichiers_speciaux/Support_Le-dossier-Winsxs-de-Windows-Vista.pdf
>
> Par contre, sur Windows 8, une commande "dism" permet de réduire un peu la 
> taille :
> http://www.windowshelp.org/forums/tutoriels-astuces-f18/topic1157.html
>
> Herser


J'met mon grain de sel en 2 sec ...

(1)
dir /a:l /s
cette commande affiche les "point de jonction", les "points de montage" 
et les "liens symboliques" mais pas les "hardlink".

Il faut ici bien comprendre que les 3 premiers sont des éléments 
individuellement indenifiable du systeme de fichier, contenant chacun 
en eux-même les informations d'identification d'une "cible".

Le hardlink est un cas trés différent.

Alors que quand on parle de "hardlink", par défaut TOUS les fichiers 
sont *1* hardlink mettant un relation un espace donnée du disque dur, 
les données du fichier à proprement parler, et le *nom* de ce fichier 
placé dans un répertoir quelconque.

Le vocabulaire courant de "créér un hardlink" devrait plutot s'énoncer 
"créer un second hardlink".

Créér un second hardlink sur un fichier consiste à créer un 2° nom pour 
ce même fichier.
Le 2° "hardlink" pointe sur le même fichier (son contenu) pas vers le 
1° hardlink. Pour identifier les fichiers à multiple hardlink, il est 
insuffisant de se contenter de lire le "hardlink" car chaque hardlink 
ne contient aucune info sur d'éventuels autres hardlink pointant sur le 
même fichier.


Dir ne sais pas compter les hardlinks et la commande DIR /A:L considére 
tous les hardlinks comme simple, d'où le résultat à 0 décrit dans le 
PDF précité.

Il y a un soft sympa, équivalent graphique de DIR /a:l , c'est 
"Junction Link Magic"
http://www.rekenwonder.com/linkmagic.htm


(2)
CTTS.exe
Pour le gros des fichiers à hardlinks multiples présent dans WinSxS, le 
2° hardlink est situé dans le reste de l'arborescence C:\Windows (nb: 
il y en as ailleur, mais moins, par ex sous Program Files) et ses 
sous-dossiers, donc lancer une analyse de CTTS sur c:\windows\winsxs 
n'a pas trop de sens, il faut la lancer au niveau de C:\Windows.

Pour mon Win7 64b, ça donne en gros 31 Go, dont 4.5 comptés en trop à 
cause des hardlinks multiples sous c:\windows.
D'aprés l'explorateur, WinSxs pése 12.5 Go, mais vu les résultats 
précédents, le supprimer ne soulagerais ma partition que de 8 Go.

Les curieux peuvent lancer un :

ctts.exe -la c:\windows > list_windows.txt

(redirection recommandée, sinon c'est brouillon à lire directement dans 
la fenetre CMD.)

et jetter un coup d'oeuil au fichier list_windows.txt avec leur éditeur 
de texte favoris pour ce faire une idée des tous les hardlinks 
multiples ayant au moin 1 entrée sous C:\Windows

Il est possible d'identifier visuellement les hardlink (et les uatre 
*links/junctions/.. dans l'explorateur en installant l'excellent
"Link Shell Extension"
http://schinagl.priv.at/nt/hardlinkshellext/hardlinkshellext.html

Qui permet d'ajouter une icone dans le même genre que les fléches de 
racourcis, mais de couleur différente sur les fichiers présentants les 
particularités pré-cités.
Il ajoute aussi un onglet à la boite de dialogue "propriété" des 
fichiers où il list les cibles ou hardlinks multiples.

** pour utilisateurs avertis & curieux & prudent seulement :-)

-- 
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça 
arrive.