JeAn-PhI a écrit :

> donc si je resume
>
> - sauvegarder ou cloner mes partition => avec quel outil ? sur quel
> support ?
> j'ai a ma disposition un disque sata externe non vide et une unique
> partition mais qui a suffisament de place pour acceuillir la taille des
> partitions de mon serveur

Pour les sauvegardes, il y a Clonezilla
  http://distrowatch.com/table.php?distribution=Clonezilla
Je l'ai déjà utilisé pour sauvegarder... mais jamais pour restaurer.

Personnellement je sauvegarde Windows depuis un autre Windows. J'ai 
toujours 2 Windows installés sur le même ordinateur, pour sauvegarder 
l'un je boote sur l'autre et vice versa. Une autre solution est 
d'utiliser un Windows PE, c'est à dire un Windows fonctionnant en live 
depuis un CD ou DVD. Si on veut rester dans la légalité, il faut se le 
faire soi même  cf http://severinterrier.free.fr/
C'est laborieux, sinon ça existe tout fait dans Hiren's, mais c'est du 
warez.
Une autre solution est de prendre les disques et de faire les 
sauvegardes et les restaurations depuis une autre machine.

> - dans le cas où le redimmensionnement ne fonctionnerait pas et que le
> système ne redémarrerait pas sera-t-il possible de restaurer mes
> savegardes ou clones sur des partitions ayant la taille voulu et non
> plus celles existantes

Il y a des programmes de clonages qui permettent ça.
Il peut y avoir des limitations pour des raisons commerciales
par exemple la version gratuite ou pas chère peut permettre de restaurer 
sur une partition plus grande mais interdire de restaurer sur une plus 
petite.

> j'achète un nouveau disque, je clone mes partitions sur le nouveau
> disque contenant des partition plus grandes et j'échange les disques

Changer de disque a un avantage supplémentaire : on ne touche pas au 
disque d'origine tant que le nouveau n'est pas opérationnel. Si tout ne 
se passe pas comme prévu, on remet le disque ancien et on se retrouve au 
point de départ sans avoir rien cassé mais sans avoir résolu le 
problème. On peut alors expérimenter une autre solution.

Il y a un piège. Comme mesure anti piratage, Microsoft interdit le 
clonage bête et méchant. Si on se contentait le cloner bêtement, au 
reboot avec le nouveau disque on aurait un BSOD "invalid boot device".
Les programmes de clonage sérieux doivent changer ce qu'il faut dans la 
base de registre pour ne pas avoir ce problème.
Si on doit cloner avec des moyens rudimentaires il faut avant de cloner 
utiliser Sysprep.
http://www.labo-microsoft.org/articles/network/sysprep/
Au redémarrage Windows redemande la clé d'installation de Windows, le 
nom de l'utilisateur, etc. Je ne me risquerai pas à utiliser cette 
méthode sur un serveur. Sysprep supprime définitivement certaines 
informations !