Herser a écrit dans <jr4ihj.s0.1@hamster.local.invalid>:
<news:jr4ihj.s0.1@hamster.local.invalid>
> Complément : pour migrer, voisrpage de "arobase.org" site spécialisé en 
> messagerie :
> http://www.arobase.org/softs/changer-de-logiciel-de-messagerie.htm

Juste de mémoire, à l'époque ou j'ia largué TB, aucun convertisseur ne 
m'a permis de transférer correctement mes mails, par correcte, je veux 
dire en gardant les PJ et le corp de mail intacts, sans 
corruption/conversion de charset débile, récupérer autant que possible 
mon arborescence de dossiers, etc ..


Solution :
monter un serveur IMAP chez moi (dans une VM) et tout transférer par 
IMAP.

Là ce pose le 2° pb, c'est la difficulté de trouver un serveur IMAP qui 
marche, fournisse tout les fonction nécessaires (genre X niveau de 
dossiers, accepter les caractéres accentués, etc...) et soit assez 
rapide et cause bien avec TB et le nouveau client (là, c'est plus 
facile, TB doit être un des pire)


J'avais pondu ça à l'époque .. (un peu obsoléte, mais ça donne une 
idée..)

http://groups.google.com/group/fr.comp.mail/msg/e26495f7c6d2d518






--------------------------------
fr.comp.mail - 12 nov 2008, 23:17
Titre: Adieux Thunderbug, bonjour Outlook
--------------------------------

Je me suis bien pris la tête pour divorcer d'avec cette garce de TB 
après avoir cédé à ses charmes apparents et écouté les sirènes 
naufrageuses qui vantent ce sac à bug. Vu que tout est prévu pour venir 
sur TB mais rien pour en sortir, je mets ma petite recette si ça peut 
servir à qqn malheureux Ulysse errant de Charybde en Scylla dans le 
tourbillon de ThunderBug.

Pour ceux qui recherchent une méthode de migration ThunderBug -> 
Outlook, (probablement valable pour tout autre client que Outlook), je 
me suis bien prix la tête, notamment car j'ai qq archives de mails, en 
gros j'avais besoin de transférer +/- 1.5 Go de messages dispatchés en 
+/- 50 dossiers en arborescences à 3 niveaux avec 5 à 300-400 mails par 
dossier.

Déjà là, toutes les solutions à base de conversions de fichiers que 
j'ai pu essayer sont hors jeu, je n'en ai rencontré aucune qui soit 
capable de traiter une arborescence, c'est du mail par mail, au mieux 
groupés en prenant d'un bloc tous les messages d'un dossier.
2° point ces solution passent souvent par du format EML donc OE et pas 
Outlook directement. Même si le passage OE <-> Outlook est nasodigital, 
ça fait une étape en plus.

Après qq questions du coté de ce ng entre autre, est apparu une idée 
lumineuse, passer par un serveur IMAP. Pour 1.5 Go (après ménage), pas 
question évidement de passer par un serveur externe (sans compter que 
j'ai pas forcement envie de remettre tous mes anciens message à dispo 
d'un qqconque fournisseur.) Reste donc à essayer avec un p'tit IMAP 
local. Comme j'avais pas trop envie de me prendre la tête, je me suis 
restreint à 3 p'tit gratos et un gros costaud efficace mais un poil 
cher ;-)

Les manips:
- Installation du serveur ( sur un XP Pro dans une VMware )
- Config d'un compte avec accès IMAP
- Config de TB et Outlook sur le PC XP Pro principal pour accéder à ce 
compte IMAP
- Copie des arborescences de TB "dossier local"
-> IMAP
- Recopie IMAP -> Outlook "dossier local"

Bon, pour commencer, le truc Pro ...
** Un bon p'tit vieil Exchange 2003 :-)
- Rapide à installer (j'avais déjà une maquette VMware prête à tourner, 
Win2k3 + Exch2k3 ) et de toute façon, je bosse depuis assez de temps 
avec ça pour le mettre en route presque les yeux fermées.
- Rapide à configurer (créer un compte, activer l 'IMAP ..et roule)
- Intérêt .. avec Outlook ça marche nasodigital ( en IMAP hein, pas de 
MAPI là pour l'essai), même avec TB ça marche quasi-nickel, à part qq 
pbs avec les dossier comportant des caractères non alpha-num, TB semble 
marcher nettement mieux face à un Exchange que face aux IMAP de 
Laposte.net ou de Free.

C'est bien joli, mais j'avais envie de pousser plus loin le test, 
notamment pour pouvoir fournir une recette à un copain bloqué sur le 
même pb (et vous allez pouvoir en profiter :-)
Donc ..test avec qq IMAP gratos et simple installer directement en 
local sur Windows ( XP dans mon cas, pas garantie que ces softs 
marchent avec Vista ), j'ai donc essayé:
- Mercury
- Macallan
- Hmail

Premier candidat : Mercury
- Très rapide à installer, propre, pas de bazar éparpillé sur le PC
- Config rapide
- Communication IMAP rapide
- Elimination rapide! Dommage, Mercury ne gère pas les arborescences en 
IMAP, juste un seul niveau de dossier au même niveau que INBOX.
- Adieu Mercury. ( désinstall nickel, pas de scories autres que le 
dossier des données )

Deuxième candidat: Macallan Mail Solution
- Rapide à installer, il install 2 services + une interface de gestion.
- Interface ..euh ..un poil surprenante et instable ( clic-droit du 
coté de la gestion des comptes utilisateurs et c'est crash 9fois/10 de 
l'interface de gestion.
- Connexion IMAP, ça semble aller, il gère les arborescences ... mais 
c'est d'une lenteur désespérante avec TB .. et avec Outlook comme 
client, un poil moins lent mais MMS explose littéralement mon CPU ( un 
honnête C2D-6750 tout de même, épaulé par 4 Go de RAM ) et patatras, 
quand on dépasse la cinquantaine de mails dans une commande de copie, 
il se fige et garde le client captif.
- Adieux MMS
- Désinstall nickel là aussi toutefois, pas de scorie, juste à virer le 
dossier de données.

Troisième candidat Hmail
- Bon ..lui il annonce directe que il va coller une base MySQL ou 
utiliser une base existante.
- Install ..clic clic ... nasodigital
- Config .. pas bien méchante, un domaine + un compte à créer, ya même 
une sorte de micro-mini-assistant avec 3 phrases d'explications dans 
une interface sobre.
- Démarrage .. ok
- Connexion ..rapide le bestiau :-)
- Hop, je charge la mule ... eh eh , chouette, aussi stable que 
Exchange et presque aussi rapide
- Désinstall ..euh, désolé j'ai pas essayé j'ai cliqué un peu vite sur 
le "revert snapshot" de VMware une fois fini.

Conclusion, pour usage perso, le grand sauveur pour une migration TB -> 
Outlook (et probablement n'importe quel autre client de messagerie avec 
capacité IMAP ) c'est Hmail. Il faut juste faire gaffe à un gros trucs, 
torts partagés entre la norme IMAP et son implémentation +/- aléatoires 
entre les serveurs et les clients, là TB est pas clair, il faut éviter 
d'avoir des noms de dossiers contenant des caractères "bloquants", en 
gros, le jeu de caractères sans risque c'est:
a-z
A-Z
0-9
-_() et l'espace
Et les caractères qui plantent à coup surs: . / @

Donc, renommer les dossiers locaux de TB avant de tenter la copie sur 
IMAP, sinon, suivant le caractères:
- soit ça plante ..avec message d'erreur
- soit ça fige ..sans message d'erreur
- soit ça saute le dossier SANS AVERTISSEMENT (sale blague de constater 
après la copie d'une montagne de dossier de voir qu'il en manque 1 
par-ci/par là ... )

Autre blague de TB, créer le dossier ..sans rien copier dedans, là j'ai 
cherché un bon moment, en fait il arrive que sur un dossier TB 
n'affiche pas tous, voir aucun des messages censés y être, c'est dû à 
un bug+une corruption des fichiers d'index les .MSF qu'on peut trouver 
dans le dossier de stockage de TB, la solution c'est de fermer TB, 
effacer les .MSF, relancer TB et parcourir TOUS les dossiers, à chaque 
dossier, il va recréer le .MSF, ensuite, on peut relancer la copie sur 
le IMAP.
Et là, yapuka ..recopier de l'IMAP vers un dossier local de Outlook.
NB: Outlook est nettement moins capricieux que TB vis-à-vis des 
nommages de dossiers en IMAP, et quand il rencontre par ex un serveur 
n'acceptant que les dossier à dossiers et pas les dossiers mixtes 
(sous-dossiers+messages) ses messages d'erreur/avertissement sont 
nettement plus explicites.

-- 
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça 
arrive.